Welcome to tilep.fr

Site en construction !
Ci-dessous, les informations principales :

Fondation du réseau

L’assemblée générale constituante du 26 juin 2021 a créé l’association Tiers Lieux d’Education Populaire.

Son nom abrégé est TiLEP.

L’association est composée de personnes morales se revendiquant comme troisième lieu au sens sociologique du terme ou tel que précisé par sa charte, et de personnes physiques qui manifestent un intérêt pour les travaux de l’association et qui agissent au sein de structures dont l'action participe à ses objectifs.

La charte ci-dessous constitue le point d’entrée à l’association.

Statuts : voir le document
AG de constitution : voir le Procès Verbal
Signer la charte : voir les premiers signataires, remplir le formulaire


Charte de l'association

La structure souhaitant intégrer le collectif se reconnaît comme « troisième lieu » au sens sociologique du terme, soit un lieu qui ne soit ni professionnel ni intime mais un lieu d'échanges et de partages de connaissances, d'actions et d'expérimentations collectives à visée culturelle, éducative, sociale et à portée politique.

 Elle se reconnaît dans les engagements liés à l'éducation populaire, comme de permettre à chacun de développer sa personnalité, d'être auteur d'une démocratie vivante, au travers d'actions favorisant :

  • le développement de projets coopératifs ayant une composante culturelle, humanitaire, scientifque, artistique ou technique,
  • la liberté d’utiliser, de créer, d’analyser, de modifer tout objet ou bien telle que la revendiquent les partisans des logiciels libres ou les défenseurs des communs,
  • la transmission non marchande des savoirs et savoir-faire,
  • le développement de réseaux d’échange et de partage afn d'agir au sein d'une communauté vivante.

 Elle se reconnaît dans la raison d'être et dans le rôle que ce collectif s'est donné :

  • favoriser l'entraide et la coopération entre les structures membres,
  • permettre des échanges sur les pratiques, les démarches, les projets des structures membres dans une visée de partage et de mutualisation,
  • aider à la concrétisation d'actions communes contribuant au développement des structures membres impliquées,
  • promouvoir la conception des troisièmes lieux dans le sens défni par la présente charte notamment auprès des pouvoirs publics,
  • favoriser à l’échelle régionale l'élargissement du collectif à de nouveaux membres.

 Elle s'engage à être partie prenante de la vie du collectif, à contribuer à ses objectifs tels qu'ils sont déclinés dans la présente charte, ainsi qu'à honorer les décisions nécessaires à son fonctionnement prises démocratiquement.

En signant cette charte la personne morale ou physique accepte d’être recensée au sein de l’annuaire public des signataires de cette charte.


Les premiers signataires

Personnes morales

  • Electrolab, Nanterre
  • Espace Jean Roger Caussimon, Tremblay-en-France
  • Maison populaire, Montreuil

Personnes physiques

  • Laurent Barnier, Pouvoir Faire-Coopaname, Pantin
  • Izar Mediavilla, Pouvoir Faire-Coopaname, Paris
  • Maël Lefebvre, Centre social du Picoulet, Paris